INVITATION PETITS DEJEUNERS A LA FERME

, par  Panaget Christine
JPEG - 110.3 ko

Ce matin, je m’étais inscrite pour le petit dèj bio de la ferme de Pellan à Coat Méal à 9 heures. Bien sûr, j’arrive un peu plus tard (hier, journée très sympa, assises de la mer, sur la cinquième circonscription avec Pascale Marchand, et tout une bande d’insoumis(e)s. on a partagé des huitres de l’Aber Benoit, très bonnes et un bain de pied dont je vous reparlerai). J’arrive donc un peu en retard. Mais pas trop. J’étais seule mais pas pour longtemps. A l’arrivée pour se garer dans le champ, un collègue de l’AMAP des 4 Moulins (puis Valy Hir) dont je fais partie depuis quelques années était présent. Une pensée pour Arnaud Madec de Kersaint Plabennec, qui contribue largement par ses beaux légumes à notre vitalité. Puis j’ai fait le chemin avec Monique d’Attac Brest, puis une amie, Marie Claude, membre d’un SEL au PL Guérin. On a papoté, normal. Je m’installe pour le petit dèj. Café, riz au lait de la ferme Traon Bihan (ce riz peut me mettre en totale régression tellement il est bon). Confiture et pain, un peu de beurre et discussion avec mon voisin qui va s’installer sur Guipronvel en maraichage permaculture. On discute notamment des pièges à escargots et autres limaces. Le mieux c’est de les ramasser au petit matin par temps de pluie et les balancer dans un talus lointain. On peut aussi mettre quelques planches dans le jardin pour attirer les limaces. Piège assez efficace. La bière c’est bien mais ça attire les limaces du voisinage, donc au final pas terrible. Puis arrive JL Bleunven, également candidat sur Brest rural, et déjà député bien sûr. Nous avons continué la discussion cordialement avec lui et sa suppléante, Isabelle Montanari. On a parlé entre autres de Sodexo, je n’arrive pas à croire que c’est bon même avec un label bio renforcé ces deux dernières années (60 %). Je mange de temps en temps à la Cantoche, rue Jean Jaurès, qui est un peu l’arrière cour de la Sodexo, et c’est pas si bon que ça. Je rejoins également les propos de Julie Le Goïc, lors du conseil municipal où a été décidé le renouvellement de ce contrat. Les délégations de service public en Bretagne c’est la règle. Mais les conseils municipaux sont-ils si paresseux qu’ils ne puissent plus rien gérer en régie directe ? Car ça nous coûte quand même quelques piécettes pour les dividendes des actionnaires ! Colère toujours.....D’autant plus qu’ayant assisté à la réunion GASPARE vendredi soir, j’ai bien compris que Direct Energie allait s’en mettre plein les poches avec du gaz fossile et peut être même du gaz de schiste d’Alaska, car dans les tuyaux les mélanges n’ont plus d’odeur. Je vous demande une mobilisation extrême à ce sujet. Nous avons aussi demandé à Mme Guittet d’être là un peu en protection avec son écharpe, en cas de dérapages. Mais, pourquoi ai-je des idées pareilles...? Une pensée respectueuse pour Manchester, puis Londres, et le souhait de sociétés apaisées à venir.

Fin de matinée, en tractage, vide grenier à Plouarzel. On est presque en terre sainte macroniste. Ils sont intouchables. Je conseille aux gens d’acheter des chaussures car on va devoir user nos semelles sur le pavé au rythmes où nos acquis vont s’effondrer. Je n’ai pas trouvé de tirette pour m’acheter du pain avant de rentrer vous expliquer tout ça. Les services, publics ou pas, c’est parfois critique dans nos campagnes.

Je vous souhaite un bon dimanche rallongé à tous et toutes.

Brèves Toutes les brèves